Communiqués 02 juin 2021

ProLab 2021 : le début de la réflexion sur le conseiller du futur

Montréal, le 2 juin 2021 - La Chambre de la sécurité financière (« CSF ») tenait, le 27 mai dernier, la seconde édition de son ProLab sous le thème « Consommateur du futur, conseiller de demain ». Plus de 1 400 participants ont assisté à ces formations en mode virtuel leur donnant droit à deux unités de formation continue (« UFC ») et portant sur le phénomène des conseillers-robots, sur les attentes des consommateurs dans la prochaine décennie et comment les conseillers devront s’adapter pour bien servir leurs clients. Suite à un sondage, c’est 98 % des participants qui se sont montrés satisfaits de ces formations.

Le début d’un processus

ProLab 2021 s’inscrit dans une volonté de la CSF d’offrir des formations de manière innovante pour bien soutenir les conseillers dans un contexte où la profession évoluera rapidement, entre autres, en raison des changements technologiques et des attentes des consommateurs.

« ProLab CSF 2021 marque le début d’une analyse exhaustive de ce que seront les conditions d’exercice de la profession dans le futur dans un contexte où la protection du public doit être assurée. Au cours des prochains mois, d’autres actions seront entreprises, plusieurs groupes seront consultés et l’avis de plusieurs experts sera sollicité, » a conclu la présidente et chef de la direction de la CSF, Me Marie Elaine Farley.

Le phénomène des conseillers-robots

Qui sont ces conseillers-robots? Représentent-ils une menace ou une occasion? Quelles sont leurs limites? À quel cadre juridique sont-ils soumis? Autant de questions traitées et discutées avec l’auditoire par Me Julie Biron, professeure agrégée à la Faculté de droit de l’Université de Montréal (« UdeM ») et Me Nicolas Vermeys, vice-doyen à l’administration des programmes, également de la Faculté de droit de l’UdeM.

Les deux conférenciers ont offert un point de vue éclairé non seulement en ce qui concerne l’impact qu’auront ces conseillers-robots sur la pratique des intermédiaires dits « traditionnels, » mais aussi sur leur fonctionnement, leurs bénéfices et surtout sur leurs risques.

Les attentes des consommateurs de demain

En guise d’introduction à cette seconde formation, le sondeur bien connu, M. Jean-Marc Léger, a livré les résultats d’un sondage exclusif à la CSF sur les habitudes et préférences des Québécois(es) en matière de finances personnelles et sur l’impact que celles-ci auront sur la profession de conseiller. Son exposé a donné lieu à des révélations surprenantes, notamment sur les millénariaux et leur relation avec l’argent. Il a aussi confirmé que les consommateurs préfèrent le conseil d’un humain à celui prodigué par une machine et en a profité pour inviter les conseillers à axer davantage le développement de leurs compétences sur les plans humain et social.

Un panel composé de Mme Nancy Paquet, Première Vice-Présidente, Stratégie Épargne et Investissement, Banque Nationale, de M. Charles Martel, Directeur général et chef régional, région du Québec, CIBC Gestion privée de patrimoine, et finalement de M. Bertrand Larocque, Pl. Fin, SFL Gestion de patrimoine, ont interprété les résultats en fonction du travail qui attend les conseillers de demain et certaines compétences qui seront incontournables d’acquérir. La discussion, animée par M. Jean-Luc Mongrain, a aussi permis aux participants d’interagir virtuellement avec le panel ainsi qu’avec M. Jean-Marc Léger.

ProLab 2021 accessible en rediffusion

À compter du 15 juin prochain, il sera possible de suivre les formations ProLab 2021 et obtenir les deux unités de formation continue (une en conformité et une autre en matières générales). Les membres pourront s’inscrire en se rendant sur le site internet de la CSF à www.chambresf.com.

À propos de la Chambre de la sécurité financière : www.chambresf.com

Relations médias :

Daniel Richard
drichard@chambresf.com
(514) 346-8799