Nouvelle 08 novembre 2022

La gestion de patrimoine, c’est quoi?

Vous vous demandez si la gestion de patrimoine est pour vous? Voici un aperçu de ce qui se cache derrière ce type de services.

Les médias regorgent de publicités dans lesquelles il est question de gestion du patrimoine. De quoi s’agit-il? « C’est la gestion de l’ensemble des avoirs d’une personne, dit Robert Pouliot, professeur de risque fiduciaire à l’École des sciences de la gestion et chercheur à l’École de technologie supérieure. Ça peut être sa propriété, son épargne, son investissement, mais ça peut aussi être d’autres actifs qui pourraient définir et caractériser la façon dont cette personne gère ses avoirs. »

Pour le spécialiste, la gestion de patrimoine ne doit pas être confondue avec la gestion de portefeuille. « Il y a une grande différence entre les deux, dit-il. Dans un portefeuille, on tient compte uniquement des instruments et des actifs financiers du client alors qu’en gestion du patrimoine, on tient compte aussi de ses propriétés, de ses dettes, de sa fiscalité… On ne peut pas avoir une vue d’ensemble d’un client, si on se limite seulement à son portefeuille… »

De son côté, Francis Sabourin, planificateur financier, est gestionnaire de portefeuille et conseiller en placement chez Patrimoine Richardson, une firme qui offre des services de gestion de patrimoine. Il indique que la gestion de portefeuille fait partie de la gestion de patrimoine. « Nous commençons avec la gestion de patrimoine, dit-il. Cela permet de voir où on s’en va, et d’éviter qu’il y ait des lacunes dans le plan financier. »

Les personnes et les organisations qui proposent des services de gestion de patrimoine font affaire avec de nombreux experts tant à l’interne qu’à l’externe. Ce qui permet en quelque sorte au client de tout trouver au même endroit. « Au besoin, nous nous tournons vers un notaire pour faire rédiger un testament, ou vers un comptable pour faire faire une déclaration de revenu », dit M. Sabourin.

Pour qui? Pourquoi?

Il n’y a pas si longtemps, seules les personnes ayant plus d’un million de dollars d’actifs avaient accès à des services de gestion de patrimoine – qu’on appelle aussi gestion privée de patrimoine lorsqu’elle est destinée aux plus nanties dont la situation est particulièrement complexe. Mais on assiste actuellement à une démocratisation de la gestion de patrimoine. « De plus en plus de cabinets de conseillers et de représentants en épargne collective se dirigent vers un cabinet de gestion de patrimoine », dit M. Pouliot.

Faut-il toujours un million de dollars pour avoir accès à leurs services? Cela dépend à quelle porte on frappe. Si certains continuent d’exiger un patrimoine de cette valeur, d’autres ont des critères d’accès différents. « Nous faisons de la gestion de patrimoine sur mesure, donc ça prend des sommes substantielles, dit M. Sabourin. Mais nous regardons aussi le potentiel de croissance à long terme et l’endroit où en est le client dans son cycle de vie. Vous savez, un patrimoine, ça évolue. Au fil du temps, la vie change. Et souvent, ça va pour le mieux. C’est juste qu’il faut se faire encadrer. »

Cela dit, certaines personnes n’ont pas besoin d’obtenir des services de gestion du patrimoine. Selon M. Pouliot, c’est le cas des personnes dont le patrimoine est de moins d’un demi-million de dollars, incluant la maison.

Pour sa part, M. Sabourin croit qu’il est possible de gérer soi-même son patrimoine et d’arriver à de bons résultats. « Il y a des vidéos en ligne et de bons livres québécois qui peuvent aider, dit-il. Mais il faut être autodidacte et y mettre du temps. Pour les personnes qui ont une carrière, des enfants, ça peut être difficile, surtout avec la variété de produits qui existent et la fiscalité dont il faut tenir compte. »

Y a-t-il des gens pour lesquels ce type de service n’est pas du tout utile? « Ceux qui sont réfractaires aux conseils, dit M. Sabourin. Il faut que l’épargnant prenne ça au sérieux. C’est bien beau faire un plan. Mais s’il n’est pas suivi, il ne vaut pas plus cher que le papier sur lequel il est écrit. »

… et à qui s’adresser?

Vous pourriez avoir accès à des services de gestion de patrimoine et cela vous intéresse? Selon M. Pouliot, le planificateur financier est sans doute le mieux placé pour voir l’ensemble de votre situation et pour vous indiquer le chemin à suivre.

Pour vous assurer que le planificateur financier qui se présente à vous porte bel et bien ce titre, vous pouvez consulter le Registre des entreprises et des individus autorisés à exercer sur le site Web de l’Autorité des marchés financiers. Le planificateur financier est un professionnel des services financiers multidisciplinaire membre de la Chambre de la sécurité financière. Sa formation lui permet d’avoir une vue d’ensemble complète sur votre situation financière, tels les placements, les assurances, la fiscalité, la planification successorale, la retraite, la finance etc.