Nouvelle 22 mars 2019

Conseil financier : connaissez-vous les titres de ces professionnels?

Les différents titres professionnels des conseillers en services financiers ainsi que les expertises qui s’y rattachent vous paraissent-ils compliqués? Voici les notions de base que vous devriez connaître.

Le représentant en épargne collective

L’épargne collective réfère aux fonds communs de placement. Les investisseurs placent leur épargne dans une entreprise spécialisée dans la gestion commune des placements. C’est la raison pour laquelle on parle d’épargne collective. Ce professionnel peut donc vous conseiller et vous proposer d’investir dans des fonds communs de placement, pour votre REER par exemple. À noter qu’ils sont souvent erronément appelés fonds mutuels, mais il s’agit d’un anglicisme provenant du terme mutual funds.

Le conseiller en sécurité financière

La sécurité financière fait référence au domaine de l’assurance de personnes, c’est-à-dire les assurances pour la vie et pour la santé. Le conseiller en sécurité financière, aussi appelé « représentant en assurance de personnes », peut donc vous offrir des services-conseils et des produits d’assurance tels que l’assurance vie, l’assurance invalidité, l’assurance maladies graves ou les rentes individuelles.

Le planificateur financier

Le planificateur financier peut évaluer tous vos besoins financiers, par exemple en assurance, en matière de placements, pour votre retraite ou la planification de votre succession. Toutefois, il doit détenir un permis supplémentaire pour vous vendre les produits financiers qu’il vous conseille. Ainsi, pour vous faire signer un contrat d’assurance vie, par exemple, il doit détenir un permis de conseiller en sécurité financière. D’ailleurs, la plupart des planificateurs financiers détiennent un ou plusieurs autres permis d’exercice.

Le conseiller en assurance et rentes collectives

Quand on parle d’assurance collective et de rentes collectives, on fait surtout référence aux programmes d’avantages sociaux offerts par les employeurs à leurs employés. Comme pour les fonds communs de placement, le terme « collectif » renvoie à la notion de « mise en commun ». Ce professionnel est donc en mesure de proposer aux entreprises des produits et des services-conseils relatifs aux régimes d’assurance et de rentes que les assureurs mettent sur pied spécifiquement pour les entreprises. 

Le représentant en plans de bourses d’études

Comme son nom l’indique, ce professionnel offre à ses clients des placements spécifiquement conçus pour financer les études de leurs enfants. Le REEE (régime enregistré d’épargne-études) n’a pas de secret pour eux.

On compte au Québec quelque 32 000 de ces professionnels et c’est la Chambre de la sécurité financière (CSF) qui veille à leur bonne conduite professionnelle. Ce système d’encadrement disciplinaire est semblable à celui qui existe au sein des ordres professionnels comme celui des avocats ou des médecins.

Les conseillers doivent respecter un code de déontologie et ont l’obligation de placer les intérêts de leurs clients en premier ; ils doivent suivre de la formation continue tout au long de leur carrière, et si un consommateur considère qu’un professionnel n’accomplit pas son travail correctement ou commet une faute de nature déontologique, il a la possibilité de porter plainte contre lui auprès de la CSF.

Pour en savoir davantage sur les titres professionnels, cliquez ici.