Nouvelle 04 mars 2022

Comment sont supervisés les professionnels des finances?

Article en français uniquement / Release in French only

Comme tout professionnel, le conseiller certifié est formé et encadré pour bien connaître ses clients et les produits financiers qu’il présente, analyser les besoins de ces derniers, poser le bon diagnostic et leur faire des recommandations adéquates et adaptées.

L’encadrement multidisciplinaire

Le gouvernement du Québec, en 1998, a décidé de confier l’encadrement des intermédiaires en services financiers à un type d’organisme innovant dans le monde des services financiers où le professionnalisme, le meilleur intérêt du client, la responsabilisation des conseillers et la multidisciplinarité sont les piliers de son modèle.

Contrairement au système prévalant à l’extérieur du Québec où un conseiller détenant plusieurs permis peut continuer de pratiquer même s’il a été radié dans un domaine de pratique, l’encadrement des conseillers de toutes les disciplines (fonds communs, assurances, planification financière, etc.) sous un même toit et un registre unique des conseillers inscrits permettent aux consommateurs québécois de bénéficier d’un filet de sécurité aux mailles uniformes et de pouvoir vérifier l’inscription de tous les conseillers au Québec.

L’encadrement actuel favorise donc un encadrement optimal, toutes spécialisations confondues, parce qu’il est multidisciplinaire. Cette particularité est la pierre d’assise du système québécois. Il permet de protéger le public des individus fautifs pour l’ensemble de leurs gestes peu importe leurs domaines de spécialisation.

C’est un système qui favorise la prévention, la dissuasion, l’exemplarité pour maintenir la discipline et l’intégrité selon des règles de déontologie strictes toujours avec la protection du public comme seule fonction de l’encadrement professionnel.

Faire appel à un conseiller professionnel comporte donc des avantages marqués. En plus de voir à votre intérêt en tout temps, ce dernier mettra à profit son expertise pour vous aider à atteindre vos objectifs financiers.

D’ailleurs, en 2016, une étude du centre de recherche québécois CIRANO observait qu’après 15 ans, les investisseurs ayant eu recours aux conseils d’un professionnel avaient accumulé 290 % plus d’actif que ceux qui avaient investi de façon autonome.
Après 4 ans, la différence était déjà de 69 %.