Partager

CSF
A- A A+

votre relation avec votre conseiller

Retenir les services d’un professionnel membre de la CSF vous sera utile et pourrait avoir un effet positif sur votre patrimoine financier. Votre conseiller peut en effet vous servir de guide pour mettre en œuvre vos objectifs financiers et prendre les meilleures décisions financières à l’égard de vos assurances, de vos placements et de votre planification financière. Par ailleurs, il est important que vous preniez le temps de bien connaître votre conseiller et de lui poser les bonnes questions afin d’établir une relation de confiance.

Comment maximiser vos rencontres avec votre conseiller?

Avant la rencontre

Avant votre première rencontre avec votre conseiller, vérifiez s’il est membre de la CSF et s’il a des antécédents disciplinaires.

Une des obligations fondamentales d’un représentant est de bien connaître son client. Cette obligation implique que votre représentant doit connaître votre situation actuelle, tant personnelle que financière, dans le but de vous recommander les produits et les stratégies qui vous conviennent le mieux et qui représentent votre meilleur intérêt.

Pour être en mesure de répondre adéquatement aux questions de votre représentant, vous avez tout avantage à vous préparer avant votre rencontre.

Sachez qu’il est habituel que le représentant vous demande des documents relatifs à votre situation financière, lesquels lui permettront de dresser un portrait global de votre situation et d’éviter de vous proposer des protections que vous détenez déjà. Il est donc utile d’avoir en main, lors de la rencontre, les documents ou renseignements concernant :

  • vos avantages sociaux liés au travail : assurances collectives et régime de retraite;
  • vos polices d’assurance : invalidité, vie, habitation, etc.;
  • les actes juridiques qui vous concernent : testament, procuration, mandat, etc.;
  • vos avoirs : placements enregistrés ou non;
  • la nature et le solde de vos dettes et les taux d’intérêt s’y rattachant;
  • vos dernières déclarations de revenus et vos avis de cotisation.

Durant la rencontre

Habituellement, lors d’une première rencontre, le représentant se servira d’un formulaire d’ouverture de compte pour y consigner tous les renseignements que vous lui transmettrez. Votre conseiller a l’obligation d’assurer la confidentialité et la protection de vos renseignements personnels. Des documents communément appelés « Analyse des besoins financiers » et « Profil d’investisseur » seront utilisés suivant le type de produits ou de services qui vous seront proposés par votre conseiller.

Durant cette rencontre, il est important que vous vous sentiez à l’aise avec votre représentant. Pour vous en assurer, posez-vous les questions suivantes :

  • Sentez-vous qu’il vous écoute bien?
  • Prend-il le temps de bien dresser le portrait de votre situation financière?
  • Vous explique-t-il bien les produits ou les services qu’il vous propose ainsi que les avantages et les inconvénients liés à chacun?
  • Comprenez-vous le fonctionnement des produits et services proposés et en quoi ils répondent à vos besoins?

Rencontres subséquentes

  • Si ce n’est pas déjà fait, vérifiez auprès de la CSF si le représentant est autorisé à exercer.
  • Consignez par écrit la date et l’heure de vos rencontres et de vos conversations téléphoniques ainsi qu’un court résumé des conversations tenues.
  • Conservez toute la correspondance et tous les documents que vous avez échangés avec votre représentant (lettres, télécopies, courriels).

Comment vous assurer que votre conseiller répond à vos besoins?

Selon vos besoins, les suggestions suivantes peuvent vous servir de guide dans le cadre de votre relation avec votre conseiller. 

 

Si vos besoins concernent les assurances de personnes :

  • Assurez-vous que votre représentant a effectué ou mis à jour votre analyse de besoins financiers (ABF) et qu’il vous en a remis une copie. Une mise à jour de l’ABF doit avoir lieu chaque fois qu’un événement important survient dans votre vie, comme une mise en couple, une séparation, la naissance d’un enfant, un décès, etc.   
  • Afin d’aider votre représentant à mener à bien cette tâche de mise à jour et, par le fait même, afin de bénéficier de conseils adaptés à votre situation, communiquez sans tarder avec votre conseiller lorsqu’un événement important survient ou est sur le point de survenir. Dans le doute quant à l’incidence d’un événement sur votre vie financière, communiquez avec votre représentant.
  • Assurez-vous que votre conseiller a bien compris vos besoins en assurance et, surtout, qu’il a une connaissance complète de votre situation familiale et financière. Cela découle de l’obligation qui lui incombe de bien vous connaître.
  • Posez-lui toutes les questions nécessaires afin de bien comprendre le produit d’assurance qu’il vous propose. Demandez-lui qu’il vous fournisse des réponses claires à l’aide d’illustrations ou d’exemples concrets. N’hésitez pas à demander que ces réponses vous soient remises par écrit.
  • Si votre demande vise à remplacer une assurance déjà existante, assurez-vous que la nouvelle police d’assurance est réellement plus avantageuse et mieux adaptée à vos besoins. Pour ce faire, le représentant doit remplir un formulaire de préavis de remplacement qui devrait vous exposer en détail les avantages ainsi que les désavantages de souscrire la nouvelle police d’assurance qui vous est proposée.
  • Assurez-vous que tous les renseignements que votre conseiller a recueillis sont complets et exacts en révisant les formulaires que le conseiller a remplis.
  • Ne signez jamais un formulaire en blanc, et ce, même si votre représentant vous le demande ou que vous croyez que le fait d’apposer votre signature sur un document en blanc vous évitera des tracas. N’autorisez jamais votre représentant à signer en votre nom.
  • Si vos primes sont payées par prélèvements préautorisés, il est important de toujours inscrire la mention « Spécimen » ou « Nul » sur le chèque que vous remettez à votre conseiller en même temps que la proposition d’assurance.
  • Assurez-vous de toujours recevoir une copie des documents que votre représentant vous présente ou vous demande de signer.
  • Avant de signer des documents, n’oubliez pas de les lire et d’en comprendre le contenu. 
 

Avant d’accepter les recommandations qui vous sont proposées par votre représentant, tel un investissement dans un fonds commun de placement, voici certains éléments à considérer :

  • Assurez-vous que votre représentant dresse votre profil d’investisseur et que ce profil est à jour avant chaque transaction.
  • Assurez-vous de bien comprendre les questions concernant votre profil d’investisseur et que votre représentant a correctement compris et inscrit vos réponses.
  • Assurez-vous de bien comprendre ce qu’implique votre tolérance au risque et de communiquer clairement vos objectifs financiers et vos inquiétudes à votre représentant. Sachez que l’une des principales responsabilités de votre représentant est de vous guider dans la détermination de votre propre tolérance au risque.
  • Assurez-vous de bien comprendre les risques associés à une stratégie que votre représentant vous propose. À titre d’exemple, l’emprunt à des fins de placement, aussi appelé « stratégie à effet de levier », est une stratégie qui peut comporter plusieurs avantages et plusieurs risques, ce qui fait en sorte qu’il ne convient pas à tous les investisseurs.
  • Assurez-vous d’obtenir toutes les informations relatives aux frais applicables aux fonds communs de placement que vous propose votre représentant. Le document intitulé « Aperçu du fonds » peut vous renseigner à cet égard ainsi qu’au sujet des diverses caractéristiques du fonds.
  • Assurez-vous également de comprendre l’effet des frais sur vos rendements ou sur la liquidité et l’accessibilité de votre argent.
  • Votre représentant a l’obligation de bien vous connaître. Cette obligation implique qu’il doit recueillir plusieurs renseignements vous concernant. Ces renseignements doivent être mis à jour selon l’évolution de votre situation financière et personnelle. Votre représentant doit également mettre à jour tous les renseignements détenus à votre égard chaque fois qu’un changement important survient dans votre vie. Il doit faire de même avant toute transaction.
  • Posez toutes les questions nécessaires afin de bien comprendre le ou les produits qui vous sont proposés. N’hésitez pas à demander que l’on vous explique en détail en quoi les produits qui vous sont proposés répondent le mieux à vos besoins et à votre profil d’investisseur. Vous pouvez consigner par écrit les recommandations de votre représentant ainsi que les réponses à vos questions.
  • Votre représentant a l’obligation de vous expliquer tous les aspects du produit offert afin de vous permettre de prendre une décision éclairée.
  • Si vous considérez nécessaire de procéder ainsi avant que toute transaction ait lieu, faites parvenir vos directives par écrit et demandez une confirmation de votre représentant par écrit.
  • Vérifiez les frais applicables, les risques et les caractéristiques des produits ou des placements proposés. Vous avez le droit de refuser une partie ou l’ensemble des produits proposés si vous considérez qu’ils ne vous conviennent pas.
  • Lisez attentivement le formulaire d’ouverture de compte après que votre représentant l’a complété. Assurez-vous que tous vos renseignements personnels (nom, coordonnées, âge, etc.) sont complets et véridiques. Datez et signez tous les documents.
  • Exposez clairement les attentes que vous avez envers vos placements et votre conseiller.
  • N’oubliez pas que les conseils de votre représentant ne sont que des recommandations et que vous devez les trouver acceptables. N’hésitez pas à prendre le temps d’y réfléchir. Ne signez surtout rien sous pression.
  • En tout temps durant la relation avec votre représentant : ne signez jamais un formulaire en blanc et ne l’autorisez jamais à signer un document en votre nom.
  • Il est important de toujours libeller vos chèques à l’ordre de la société de fonds communs pour laquelle travaille votre représentant afin de vous assurer que votre argent sera déposé dans votre compte de placement. N’émettez jamais un chèque à l’ordre de votre représentant ou d’une société inconnue.
  • Assurez-vous de toujours recevoir une copie de tous les documents que vous signez ou que le représentant vous présente lors de votre rencontre. 
  • Examinez les avis d’exécution que vous recevez qui confirment vos transactions et assurez-vous que l’information contenue y est exacte.
  • Examinez vos relevés de compte afin de vous assurer de leur exactitude. Il est de votre responsabilité de faire le suivi de vos placements.
  • Avisez votre conseiller de tout changement à votre situation financière et personnelle.