Partager

CSF
A- A A+

NOUVELLES

Les communiqués de presse font état, pour la plupart, de décisions rendues par le comité de discipline de la CSF. Veuillez noter que ces décisions peuvent faire l’objet d’un appel devant la Cour du Québec. Pour plus de renseignements, vous pouvez communiquer avec le contact médias de la CSF, Julie Chevrette, au 514 282-5777 ou sans frais au 1 800 361-9989 au poste 2233.

L’AMF investit 150 000$ dans le développement d’un certificat en assurances et rentes collectives

03 mars 2008

Le mercredi 27 février dernier, l’Autorité des marchés financiers (AMF), la Chambre de la sécurité financière (CSF) et la Faculté des sciences de l’administration (FSA) de l’Université Laval annonçaient une contribution financière de 150 000 $ de l’AMF pour le développement du programme de certificat en assurances et rentes collectives (CARC) de la FSA. Cette somme vient compléter le montant de 600 000 $ requis pour le développement du programme. Vingt-trois entreprises et organismes ont déjà investi à hauteur de 425 000$ dans ce Fonds. 

En présence de M. Luc Labelle, vice-président exécutif de la CSF, de M. Robert W. Mantha, doyen de la FSA, de M. André Gascon, vice-doyen de la Faculté, et d’un groupe d’invités, M. Jean St-Gelais, président-directeur général de l’AMF, a confirmé l’injection de 150 000 $ dans le Fonds de développement en assurance et rentes collectives de l’Université Laval. « Nous sommes fiers de nous associer à ce projet novateur qui contribuera à l'avancement des connaissances des professionnels œuvrant dans la gestion d'avantages sociaux, a déclaré M. St-Gelais. On ne peut qu'applaudir et supporter ce type d'initiative qui en bout de ligne accroît la protection des consommateurs », a-t-il ajouté. 

Le Fonds a pour but de supporter financièrement le développement, la promotion et la diffusion par l’Université Laval du certificat en assurance et rentes collectives qui conduit au titre de conseiller agréé en avantages sociaux (C.A.A.S.), décerné par la Chambre de la sécurité financière. « La Chambre met en valeur la formation comme outil de la compétence et en conséquence comme base essentielle de la protection du public. L’investissement annoncé aujourd’hui soutient cette démarche. Ainsi, le programme de CARC permet aux 4674 membres de la Chambre de la sécurité financière qui œuvrent en assurances et rentes collectives, d’obtenir un titre prisé (C.A.A.S.) et contribue à un meilleur service au public » a déclaré M. Luc Labelle, vice-président exécutif. 

Le doyen de la Faculté, M. Robert W. Mantha, se réjouit de l’apport financier de l’AMF. « La mise sur pied de ce programme de certificat est la réponse de la Faculté à une demande expresse du milieu des assurances et des entreprises. La Faculté a le mandat de développer de nouvelles connaissances dans les domaines de la gestion et de tisser des liens serrés avec la communauté des affaires et c’est dans ce sens que nous contribuons à mieux outiller les travailleurs de ces secteurs. Je me dois d’ailleurs de souligner le travail du Dr. Jacques Saint-Pierre, directeur du programme, pour son engagement dans la mise en œuvre du certificat en assurances et rentes collectives. » 

En outre, c’est par le biais du Fonds réservé à l’éducation des investisseurs et à la promotion de la gouvernance, créé par l’Autorité des marchés financiers, que cet investissement a été rendu possible. En effet, l’AMF a le mandat de préserver l’intégrité du secteur financier et plus spécifiquement de protéger les consommateurs, de simplifier les opérations des intervenants de l’industrie et d’observer les effets de la convergence des marchés et leur évolution. Elle doit contribuer à l’avancement des connaissances dans le domaine, promouvoir les saines pratiques de gestion et favoriser les plus hauts standards de qualité en matière de gouvernance. 

Le CARC a d’abord été élaboré pour répondre aux besoins des membres de la Chambre de la sécurité financière qui possèdent un droit d'exercice de l’Autorité des marchés financiers. Il répond également aux besoins des professionnels des ressources humaines, administrateurs, avocats, comptables, etc., œuvrant dans les entreprises et les organismes gouvernementaux et qui doivent intervenir dans les dossiers de gestion d'avantages sociaux. 

– 30 –

Source :
Lucie Marcoux
Chargée de communication 
Service des communications et des relations avec le milieu
Faculté des sciences de l’administration 
(418) 656-2131, poste 12506 
Lucie.marcoux@fsa.ulaval.ca

Information :
Agnès Frydecka
Conseillère à la gestion des études
Bureau de la formation à distance
Université Laval
418 656-2131, poste 8434
Agnes.frydecka@bfad.ulaval.ca  

Retour