Articles intéressants

Que doit contenir votre carte professionnelle?

« Que doit contenir votre carte professionnelle? » , magazine Sécurité financière, vol. 36 no 5, novembre-décembre 2012, p. 10-13.

Règles sur les cartes professionnelles et les autres représentations

« Règles sur les cartes professionnelles et les autres représentations », publié par l'Autorité des marchés financiers, juillet 2013.

Tirer profit des médias sociaux

« Tirer profit des médias sociaux », magazine Sécurité financière, vol. 39, no 3, juin-juillet-août 2014, p. 26.

Share

CSF
A- A A+

Site Web

Utilisation d’un site Web et des réseaux sociaux

Toutes les règles spécifiées dans la section Développement des affaires doivent être respectées, lorsqu’elles sont applicables, si vous faites la promotion de vos produits et services à l’aide d’un site Web ou des réseaux sociaux. N’oubliez pas, lorsque vous faites valoir vos services ou émettez une opinion concernant des produits financiers, vous agissez à titre de représentant, ce qui implique que vous avez des obligations déontologiques.

Avec le développement des réseaux sociaux et de la technologie en général, vous devez présumer que toutes vos communications peuvent être conservées et publiées. Sur Internet, par exemple, les outils de recherche gardent une trace de tout ce qui s’écrit. Même si l’information est éventuellement retirée par son auteur, il est possible de la retrouver. Avant de publier des informations, soyez certain que vous les endosserez encore dans 1 an, dans 10 ans ou à votre retraite, ou du moins, que les informations sont circonscrites dans le temps en indiquant, par exemple, la date à laquelle celles-ci sont à jour.

En tant que représentant, votre statut de professionnel et les obligations qui l’accompagnent vous suivent partout. Prétendre que vous vous exprimez à titre personnel, à titre de blogueur ou à titre de commentateur ne vous mettra pas à l’abri des ennuis si vous traitez de sujets en lien avec votre profession, surtout si vos propos peuvent être interprétés comme des recommandations et que des gens subissent un préjudice pour avoir suivi vos conseils.

Puisque les gens ne feront pas nécessairement la distinction entre votre statut privé et votre statut de représentant dans les médias sociaux comme Facebook, Twitter ou LinkedIn, assurez-vous d’avoir un comportement irréprochable en tout temps. Souvenez-vous que les écrits restent!

Enfin, développez le réflexe de consulter avant de publier. Construire un bon site Web demande du temps, alors assurez-vous de le prendre pour bien faire les choses. Pour respecter vos obligations et éviter les risques de poursuites, consultez un expert.

Si vous êtes rattaché à un cabinet ou à un courtier, informez-vous des politiques internes en vigueur et obtenez l’autorisation du service de conformité, le cas échéant, avant de publier des informations ou d’entreprendre un projet de sollicitation.