Share

CSF
A- A A+

Compétence

La compétence professionnelle dont le représentant doit faire preuve est celle qui le distingue d’un simple exécutant, qui lui permet de poser un jugement professionnel dans un contexte donné et pour laquelle les clients font appel à ses services. Il doit avoir les capacités et les ressources nécessaires pour remplir les obligations déontologiques qui découlent de son statut de professionnel.

L’offre de produits et services financiers est strictement encadrée. Il est donc interdit de proposer des produits et services sans avoir la certification et le droit de pratique requis pour ce faire. De plus, l’offre de service du représentant doit être compatible avec les besoins de ses clients.

Un représentant peut donc être autorisé à agir dans une discipline sans toutefois pouvoir proposer tous les produits ou stratégies qui s’y rattachent parce que certaines de leurs caractéristiques sont complexes ou requièrent des connaissances qu’il ne possède pas.

À cet égard, plus la situation du client est complexe, plus la compétence du représentant doit être étendue et plus ses explications et conseils doivent démontrer la maîtrise d’un savoir très spécialisé. Il s’agit parfois d’un piège où le représentant risque d’outrepasser les limites de ses aptitudes et connaissances, notamment en stratégies d’affaires, en fiscalité ou quant à des produits avec lesquels il est moins familier.

Si le représentant n’est pas suffisamment préparé, s’il ne dispose pas de la certification ou de tous les moyens indispensables pour entreprendre ou poursuivre un mandat, il doit aller chercher l’aide ou les connaissances appropriées.